Droit de réponse à TREBEURDEN C VOUS, suite à l’article parut dans le Télégramme le 17 mai dernier

Depuis la mi-mars 2020, nous traversons une grave crise sanitaire inédite et anxiogène. Les conséquences sont et seront certainement dramatiques pour les familles, pour l’emploi, pour la culture, l’économie et la vie sociale.

Ce contexte actuel nécessite le sens des responsabilités et le rejet des polémiques.

Durant ces deux mois, la majorité municipale a assuré toutes ses responsabilités afin de répondre au mieux et au plus près des besoins des trébeurdinais.

Dès le début de la pandémie, nous avons organisé une cellule de solidarité et d’entraide où chacun a pu trouver de l’aide auprès de voisins et trébeurdinais volontaires.
Le Centre Communal d’Action Sociale a multiplié ses efforts envers les personnes en difficulté en ciblant les plus isolées.

Très rapidement, les commerçants et les artisans ont été consultés afin de réfléchir, dans le cadre des règlementations existantes, sur les actions possibles pour une commune à mettre en œuvre. Un budget de 30 000€ a été alloué pour aider ces derniers à s’équiper en protections sanitaires.

Afin de soutenir nos producteurs locaux, nous avons obtenu la dérogation préfectorale permettant le maintien de l’ouverture du marché hebdomadaire.

A l’approche du 11 mai, date envisagée du déconfinement, un travail mené avec les enseignants, les parents d’élèves, le service Enfance Jeunesse et les élus concernés a permis d’organiser la reprise des cours à l’école (élémentaire et maternelle) ainsi que la garderie périscolaire, la halte-garderie et le restaurant scolaire. Les protocoles ont été élaborés conjointement pour répondre aux directives de sécurité sanitaire.

Concernant la réouverture des plages ainsi que celles de la plaisance et des activités nautiques, il a fallu, à la demande des services de l’état, être très réactifs.
Nous l’avons été à la grande satisfaction des trébeurdinais.

Pour ce qui est de l’approvisionnement en masques, nous avons, dès le 17 mars, approvisionné, grâce à nos réserves, la Maison de Santé, l’Ehpad, les ambulances et bien entendu le personnel communal.
Nous avons également collecté du tissus et des élastiques afin que les couturières solidaires puissent confectionner des masques et des surblouses.
Dès le 17 mars nous avons lancé plusieurs commandes de masques, gel hydroalcoolique et visières ; les délais de livraisons s’échelonnent de début mai à mi-juin comme dans les autres communes.

Pour des raisons sanitaires et de sécurité, nous avons également mis à disposition du personnel soignant un local et un véhicule municipaux.

Concernant l’adjointe Enfance Jeunesse, Madame Pirot a choisi de rejoindre une équipe d’opposition pour la campagne électorale. Il nous semble que par honnêteté politique vis-à-vis de notre groupe majoritaire et vis-à-vis des électeurs de 2014, elle aurait dû démissionner d’elle-même de ses fonctions.

Ces différentes décisions et actions relèvent des responsabilités qui nous incombent et que nous avons toujours assumées depuis notre élection en 2014.
Il est regrettable en ces temps difficiles que les oppositions relancent prématurément la campagne électorale en utilisant des propos polémiques, mensongers et démagogiques.

Notre majorité continue à travailler dans le respect de son engagement pour la commune de Trébeurden. Au vu des difficultés économiques que le pays va rencontrer, nous serons, bien entendu, amenés à revoir et/ou à prioriser les différents projets engagés.