Les églises et chapelles

L’église Sainte Trinité

Au XVè siècle, ce n’est qu’un bâtiment modeste. Au fil des siècles, elle subit de nombreux travaux pour finalement être totalement achevée au XIXème. En forme de croix latine, le pavé de l’église est formé de pierres tombales.

La porte du porche provient du château de Kérariou. La fontaine qui était proche de l’église ainsi que l’ossuaire gothique de 1778 ont malheureusement disparu.

A l’intérieur vous pouvez admirer de très beaux tableaux ainsi que des bateaux suspendus offerts en guise d’ex-voto, et qui rappellent la vocation maritime de la paroisse.

Elle est située au bourg.

La chapelle de Penvern appelée Notre Dame de Citeaux

L’une des plus anciennes de la région. La légende et la tradition font remonter ce sanctuaire à l’an 1300 et il faut une nouvelle fois en attribuer la fondation aux cisterciens de Bégard, avec la participation des seigneurs de Penvern et de Kaeraziou.

Elle fut entièrement reconstruite au XVIIè, et restaurée en 1822. A l’intérieur un magnifique retable et de très vieilles statues de la Vierge, St Yves, St Joseph et St Jean.

La fontaine attenante passait pour guérir certains maux. Dédiée à Notre Dame de Citeaux, elle est inscrite aux monuments historiques.

La chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle

La légende porte à croire que Jean IV, duc de Bretagne, en fut le fondateur, « en commémoration de sa victoire d’Auray sur son adversaire Charles de Blois ». D’autres affirment que ce sont les moines de Bégard qui la firent construire.

Egalement appelée Notre Dame de Kergonan, du nom du vallon où elle a été bâtie, elle a été reconstruite en majeure partie en 1670 et 1687 et a connu quelques réparations en 1827.

Vous pouvez admirer, à l’intérieur, un très bel autel, au retable surmonté de colonnes torsadées, où figure la Sainte Vierge sur un paysage marin. Deux statues entourent cet autel, Saint Joseph et la Sainte Vierge, Notre Dame de Bonne Nouvelle, autour de laquelle de nombreux ex-votos montrent la grande dévotion que les marins lui témoignent encore.

Elle a été classée monument historique en novembre 1952.

La chapelle de Christ

Construite vers le XIVè siècle, probablement par les moines mendiants, elle dut être remaniée au XVIIIè siècle, comme en témoigne la date de 1770 inscrite sur la façade. La chapelle, aussi appelée Notre Dame de Pitié, toute simple dans sa présentation extérieure, est construite sur un tertre vous offrant un panorama extraordinaire sur la mer et ses îlots.

A l’intérieur quelques statues très sobres représentent la Vierge, Saint Jean, le Christ en Croix ; l’autel est en pierres. Face au large, un calvaire daté de 1697.

La chapelle est classée monument historique.

La chapelle accueille des expositions d’artistes. En dehors de ces expos elle est fermée au public.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×